Encore une adresse en moins dans le groupe Partouche

Le groupe Partouche est une des firmes de jeux de casinos les plus appréciées auprès des joueurs.partouche

Opérant en France depuis maintenant plusieurs années, le groupe s’est enrichi en expérience aussi bien qu’en suiveurs puisque le nombre de joueurs qui viennent tous les jours dans les salles du casino ne cesse d’augmenter.

Cependant, le groupe s’est défait dernièrement d’un autre de ses établissements, le casino de Chaudfontaine.

Un casino en moins après quelques autres

Si le groupe Partouche se compose de plusieurs établissements à travers la France se trouvant sous une même direction. Dernièrement, le groupe a dû se défaire de quelques uns de ses casinos. En effet, le Knokke et le Dinant ont été les premiers à être sortis de la juridiction du nom Partouche.

En ce début d’année, ce sera au tour du casino de Chaudfontaine de subir le même sort. En effet, ce casino ne fait désormais plus partie des composants de la firme de jeux Partouche.

Le casino de Chaudfontaine, un établissement lucratif malgré tout

Durant sa période d’activités, le casino Chaudfontaine a été parmi les casinos qui ont rapporté d’assez confortables recettes à sa firme-mère. En effet, l’établissement a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 6,8 millions d’euros, ce qui est déjà une assez grande somme pour la caisse Partouche.

L’établissement a été vendu à 10 millions d’euros par l’intermédiaire de la filiale Partouche Belcasinos.

Un changement de titre pour le casino de Chaudfontaine

Apres cette séparation de la firme Partouche, le casino de Chaudfontaine a trouvé un acquéreur pour le moment inconnu du monde des jeux d’argent.

Depuis cette cession, l’établissement n’est, toutefois, plus autorisé à proposer ses anciennes activités car sa licence de jeux A+ lui a été retiré.

Le groupe Partouche pour un équilibre financier retrouvé

Le groupe Partouche existe depuis 1973 et est connu au fil du temps pour sa tactique de rachat sur plusieurs établissements de jeux à l’étranger et en Belgique.

Le groupe subi cependant des problèmes de trésorerie à partir de 2011 et commence à entamer la cession de certaines de ses filiales. Le Chaudfontaine est la dernière d’une assez longue série, précédé par le Garden Beach.

En tout, le groupe Partouche a pu réaliser 40 millions d’euros de recettes à partir de la vente de ces établissements. Aujourd’hui, la firme commence à se relever et a déjà fait la récolte de plus de 410 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014.

Jouer aux machines à sous sur Winpalace casino

Comments are closed